24 septembre 2012

Prenez garde ! sinon elle invitera toute la fratrie …

Elle est toujours là, fidèle au poste, tapie derrière de  »bons » prétextes, déguisée en bonne intention, avec toujours à la bouche « c’est beaucoup mieux pour le client« , « notre marché nous le demande » …

Attention ! c’est votre pire ennemie.

Elle s’appelle SURPRODUCTION !

Pourquoi est elle si terrible ?

Parce qu’elle est sournoise. Elle est devenue tellement habituelle qu’elle ne choque plus personne !

Parce que dès qu’elle est là, toute la fratrie des gaspillages (au sens lean du terme) débarque.

Surproduire, c’est faire « plus que la demande du client à un instant donné ».

C’est donc faire trop ou faire trop tôt.

Dans les deux cas, c’est du stock  (… en voilà 1)

Le stock, ça se range ou ça gêne, voire les deux. Quand on en aura besoin, on ira le chercher (en espérant le retrouver ;) ) … transport, mouvement et traitements inutiles (… et de 4 !) et pendant tout ce temps les produits … attendent (+1)

Avec un peu de chance, on laissera tomber ou on abimera un ou deux produits. Pire, on ouvrira les cartons pour mettre les produits au bon niveau technique avant de les vendre ou les dépréciera quand ils seront devenus complètement obsolètes (après les avoir époussetés pour ne pas se salir en les touchant :D ).

Vous avez reconnu le rebut et, une fois encore les traitements et mouvements inutiles (nous en sommes à 6 …)

Pendant que vous faisiez ces produits que personne ne demandait, vous attendiez des pièces et des machines pour faire les autres produits, ceux que vous auriez pu vendre …

Qui manque t’il ? ah oui, la sous-utilisation des talents et des compétences

Comment voulez vous motiver vos employés en les « stressant » pour faire des choses qui dormiront dans un coin ? surtout si vous leur refaites le coup tous les jours  :D

Très bientôt je vous donnerai des exemples.

Mais en attendant …

Comment se manifeste la surproduction chez vous ?

Vous pensez ne pas en faire  ? Vous déjà assez de mal pour faire à temps ?

L’un n’empêche pas l’autre  ;)

N’oubliez pas ce que je vous ai dit tout à l’heure : elle est devenue tellement normale que plus personne ne la remarque

Cherchez bien et partagez votre expérience en laissant un commentaire.

A bientôt

Crédit photo: fotolia © Thomas Perkins

 

3 Comments

  1. Pingback: Les 7+1 gaspillages du lean

  2. Pingback: Le pire des sept gaspillages du lean : la surproduction

  3. Pingback: Les 7 gaspillages du lean : les stocks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: