16 novembre 2011

Le Lean en bref


Qu’est-ce que le lean ?

Dans les soirées, lorsque pour meubler la conversation, on en arrive au traditionnel « et toi, tu fais quoi dans la vie ? », si vous êtes chef d’entreprise, boulanger, médecin … tout le monde sait ce que vous faites.

Si vous étiez, comme moi,  Consultant lean, vous comprendriez vite qu’une petite explication s’impose.

Un consultant, tout le monde ou presque, en a croisé un dans sa vie.

Mais si, vous savez bien ! celui qui vient de l’extérieur, qui ne sait rien des spécificités de votre métier et qui va répéter à votre patron, ce que vous dites depuis des années sans que personne ne vous écoute.

Sur le deuxième mot, par contre, ça « coince » un peu plus …

Alors il n’y  a jamais eu de Monsieur Lean, ce ne sont pas les premières lettres d’autres mots, c’est tout simplement un mot anglais qui veut dire « sans gras », « dégraissé » …

Vous m’imaginez Consultant dégraissé ? (je parle de ma carte de visite :-) )

Vous l’aurez compris, on ne traduit pas …

C’est le nom que les chercheurs du MIT (Massachussetts Institute of Technology) ont donné au système de production de Toyota lorsqu’ils l’ont étudié.

Chez Toyota, on parle plutôt de TPS (Toyota Production System)

 

TOYOTA, vous n’avez pas fini d’en entendre parler …

C’est un peu normal, puisque ce sont eux qui sont à l’origine de la culture lean et des outils associés.

A la fin de la seconde guerre mondiale, les TOYODA père et fils (fondateurs de TOYOTA) et Taichi Ohno ont mis au point cette méthode de production en se basant sur les travaux de DEMING, d’Henry FORD et … sur ce qu’ils ont vu en visitant un supermarché aux Etats Unis.

Seuls les produits achetés ou consommés étaient remplacés … ce constat allait révolutionner le monde de la production !


Les outils du LEAN sont plus connus que la méthode …

Le lean ne vous est peut être pas familier, mais si je vous dis :

▪ Juste à temps

▪ Réduction des stocks

▪ Flux tendu,

▪ Flux tiré

▪ 5S

▪ Kaizen

▪ Kanban

Je suis sure que ça vous parle déjà plus. Vous en avez entendu parler et pas toujours en bien.

Le juste à temps, le zéro stock sont des coupables idéaux pour justifier une rupture de stock ou un délai horriblement long.

Comment expliquer ceci ?

Le lean est très simple dans son concept mais sa mise en œuvre est complexe.

Le lean c’est 80 % de culture, 20 % d’outils. Généralement, les gens inversent les proportions. Ils se précipitent sur les outils, copient ce qu’ils ont vu faire dans une autre entreprise, lu dans un livre … sans prendre le temps de comprendre, de procéder par petites étapes, de changer la culture de l’entreprise.

Ils ont lu que « gérer sur stock » était une pratique d’un autre âge, ils ont condamné les stocks au détriment du délai et … du client

Le client est au centre du système Lean

L’idée maitresse est d’augmenter la valeur ajoutée perçue par le client en éliminant tout ce qui est du gaspillage.

Valeur ajoutée, gaspillages ce sont des notions qui vous sont probablement familières. Néanmoins, j’y consacrerai plusieurs articles car non seulement, ces notions sont fondamentales mais surtout elles sont moins simples qu’elles n’y paraissent.

En attendant, réfléchissez à une question :

Dans votre activité, quel est le pourcentage de valeur ajoutée par rapport à non valeur ajoutée (les gaspillages) ?

 

On en reparle bientôt

 

Réagissez à cet article en laissant un commentaire ou contactez-moi

 

 

34 Comments

  1. Martine Blottin

    1 février 2012 at 17 h 59 min — Répondre

    Bonjour Michèle,

    J’ai travaillé chez DANONE , 10 ans, et oui nous avions mis en place les 5S, le juste à temps et bien d’autres…. et les résultats étaient là ! donc lean ne m’est pas inconnu. Je reviendrai sur ton blog (je vois que la formation d’Aurélien te permet de « décoller »). je te souhaite un excellent succès dans ta thématique.
    Cordialement.
    Martine.

    • Michèle

      1 février 2012 at 18 h 08 min — Répondre

      Merci beaucoup pour tes encouragements Martine et également merci pour mon tout premier commentaire

      Cordialement
      Michèle

  2. Didier

    4 février 2012 at 21 h 19 min — Répondre

    Bonjour Michèle, Je ne sais pas vraiment pourquoi – mais le sujet m’attire – mais je n’y comprends rien. D’abord – c’est quoi ? Du coaching ? Une façon d’aborder les choses ? Si oui laquelle ? A quel fin ….. Merci de tes réponses. Une petite critique : je trouve tes articles, bien qu’ils aient un intérêt, trop long ou pas assez clair – je n’ai pas été jusqu’au bout des deux commencés. Bien à toi – Didier

    • Michèle

      5 février 2012 at 10 h 20 min — Répondre

      Bonjour Didier,

      Il s’agit d’une approche différente de la productivité d’une entreprise basée sur la valeur ajoutée perçue par le client et donc, la suppression/réduction de tout ce que nous devons faire au quotidien parce que nos process actuels sont ainsi faits (ex: les attentes, les rebuts, les transports …)

      Cordialement
      Michèle

  3. Laurent@les-peugeot-mythique

    28 février 2012 at 16 h 54 min — Répondre

    Chez PSA, le lean on connaît! Par contre pour les non-initiés tu aurais pu expliquer les différents outils car je ne suis pas sur que beaucoup de tes visiteurs savent à quoi servent concrètement ces outils dans le travail.

    • Michèle

      28 février 2012 at 21 h 01 min — Répondre

      Bonsoir Laurent,

      Je suis tout à fait d’accord avec toi. IL s’agit de mon premier article et il est en effet à compléter. Je le ferai par le biais de nouveaux articles

      Merci pour ton commentaire, une occasion pour moi de progresser

      Cordialement

      Michèle

  4. Thomas

    8 mai 2012 at 7 h 56 min — Répondre

    Bonjour, c’est moi qui t’ai écrit un message sur copywriting-pratique et bien je n’avait pas vu cette article lors de ma première visite, tous ce que je cherchez la dernière fois est la :) Bonne continuation a bientot

    • Michèle

      8 mai 2012 at 9 h 37 min — Répondre

      Bonjour Thomas,

      Tu n’en as pas moins raison, il faut un lien sur cet article pour ceux qui découvrent. J’avais activé une extension qui devait le faire en automatique mais elle ne semble pas très bien fonctionner.

      A bientôt et bonne journée

      Michèle

      • Thomas

        8 mai 2012 at 16 h 46 min — Répondre

        c’est comme le lean 80 % de culture (de travail humain) et 20% d’outils (ordinateur) :)
        A bientot

  5. François

    3 juin 2012 at 18 h 00 min — Répondre

    Je trouve le site vraiment très clair et intéressant. Bravo.
    Petite question relatif à l’intro : que répondez-vous justement à votre entourage, à la question « et toi, tu fais quoi dans la vie ? ». je suis également consultant lean, et j’avoue qu’en une-deux phrases c’est assez difficile de rendre l’explication très facile

    • Michèle

      3 juin 2012 at 18 h 15 min — Répondre

      Bonsoir,

      En général, je me trouve face à des gens qui ne savent pas ce qu’est le lean. Donc, après avoir dit que j’étais consultant lean, j’enchaine en disant « je ne sais pas si vous savez ce qu’est le lean ? c’est la méthode qu’à utilisée Toyota pour se hisser aux rangs des premiers constructeurs mondiaux et qui a été généralisée ».

      Ca suffit souvent :-)

      Merci beaucoup pour votre commentaire

      bonne soirée

      Michèle

  6. Pingback: Les 7+1 gaspillages du lean

  7. Pingback: Qu'est ce qu'un poka yoke ?

  8. Pingback: Préparez votre transformation lean

  9. Pingback: Le pire des sept gaspillages du lean : la surproduction

  10. Pingback: Et si le problème était justement … la définition du problème ?Culture Lean

  11. Pingback: Un PARETO pour comprendre les causes de vos problèmes

  12. Pingback: Exemple d'élimination de gaspillages lean à mauvais escient

  13. Pingback: le management visuel pour gérer plus efficacement vos projets

  14. Pingback: Le lean : une aventure humaine

  15. Pingback: Le travail standard pour ne plus rien oublier

  16. Pingback: Le traitement inutile, un des gaspillage du lean

  17. Pingback: Comment vendre le travail standard à votre équipe ?

  18. Pingback: Exemples d'indicateurs Lean, base du management visuel

  19. Pingback: Conversion lean : centrez là sur vos clients

  20. Pingback: L’art de l’essentiel … un livre à découvrirCulture Lean

  21. Pingback: Démarche lean : quand et par quoi commencer ?

  22. Pingback: Hoshin Kanri : définissez votre stratégie

  23. Pingback: Comprendre les gaspillages du Lean

  24. Pingback: Un des 7 gaspillages lean : les mouvements inutiles

  25. Pingback: LEAN : le A3 pour la gestion de projets

  26. Pingback: les "experts du lean", formation dispensée par l'ECAM Strasbourg Europe

  27. Pingback: L'attente, un des sept gaspillages du lean

  28. Pingback: La surproduction : le pire des 7 gaspillages du lean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: